Les hydrolats pour les nuls

par | 19/03/2023 | Hydrolat


C’est quoi un hydrolat ? 

Un hydrolat c’est un extrait aqueux de plantes obtenu par distillation (la vapeur d’eau passe à travers un « lit » composé des parties découpées de la plante et emporte avec elle certaines molécules. Cette vapeur d’eau est ensuite récupérée après condensation/refroidissement).

Huile essentielle et hydrolat 

Le procédé pour extraire une huile essentielle et un hydrolat est le même, par contre les propriétés thérapeutiques des hydrolats ne sont pas forcément les mêmes que les huiles essentielles associées : il y a les molécules qui préfèrent rester dans l’huile et d’autres qui ont plus d’affinité avec l’eau, ce qui nous donne 2 produits distincts. Les hydrolats sont aussi moins concentrés que les huiles essentielles.

A quoi sert un hydrolat ?

  • A soulager : problème digestifs, respiratoires, inflammatoires, cutanés, blocage émotionnel,…
  • A prévenir : cure détox, changement de saison, fatigue, ménopause, …

C’est pour qui ?

Pour tous ! Adultes, bébés, femmes enceintes, pas ou peu de contrindications.

Comment on les utilise ?

  • Usage interne : une cuillère à soupe diluée dans un litre d’eau et à boire petit à petit sur une journée ou selon prescription.
  • Usage externe :
  • Application cutanée : appliquer directement sur la peau (exemple bain, compresse, cheveux…)
  • Application nasale : spray, rinçage
  • Application pour hygiène buccale : spray, gargarisme,…
  • Application cosmétique : à appliquer directement sur la peau ou à intégrer dans des soins comme des crèmes
  • En cuisine : smoothies, cocktail, salade, pâtisserie (dans plat froid pour ne pas perdre les propriétés à cause de la chaleur)

Qualité ?

Pour éviter de tomber sur des produits de mauvaise qualité, il est essentiel de vérifier que les informations suivantes soient disponibles :

  • L’espèce botanique et nom en latin
  • Parties distillées
  • Origine de la plante
  • Le producteur
  • Date de distillation et de péremption
  • Mode de culture/cueillette
  • Rapport de distillation 1:1 (ça veut dire qu’un litre d’hydrolat a été produit avec 1 kg de plante) Si + grand, alors hydrolat + dilué => contient beaucoup moins de principes actifs…
  • Qualité de l’eau (eau de source)
  • Stockage (à l’abri de la lumière, contenant en verre)
  • Produit microflitré (0.2 microns pour retenir un maximum de microorganismes)

Exemples

  • L’hydrolat de lavande ou de mélisse favorise le sommeil.
  • L’hydrolat de menthe est une aide pour la digestion.
  • L’hydrolat d’hysope apaise en cas de toux.

Articles similaires

L’hydrolat de romarin officinal

L’hydrolat de romarin officinal

Le romarin ou Salvia rosmarinus de son nom latin (selon la reclassification de 2017) est un arbrisseau appartenant à la famille des lamiacées. Il provient du bassin méditerranéen et aime les sols secs, calcaires et bien ensoleillés tels que les rocailles.

lire plus
Hydrolat de mélisse officinale

Hydrolat de mélisse officinale

  Propriétés thérapeutiques :   Calmant, hypotensif, relaxant Sédatif (favorise le sommeil) Anti-inflammatoire, antalgique   Indications thérapeutiques :   Palpitations cardiaques, hypertension Stress, anxiété, insomnie, hyperactivité infantile...

lire plus
Hydrolat de pin d’arolle

Hydrolat de pin d’arolle

Propriétés thérapeutiques :   Anti-inflammatoire Décongestionnant des voies respiratoires Apaisant et relaxant Favorise la circulation lymphatique et sanguine Tonifiant et raffermissant pour la peau   Indications thérapeutiques :   Irritations cutanées...

lire plus